JOLYLOIRET_VIL2

Le cru et le cuit Construction d'un groupe scolaire dans le quartier des Hauts du Moulin à Villepreux

Lauréat concours 2016

Conçu entre rapport à la ville et intériorité, ce projet offre à la fois un parvis ouvert sur la vie du quartier tout en proposant une grande cour paysagée intérieure commune aux deux écoles maternelle et élémentaire. Il fait également appel à des matériaux naturels comme la terre crue et cuite et le bois, qui mettent en avant la volonté d’un ancrage fort dans une démarche soutenable tout en offrant des matérialités sensibles et pérennes.

Bois + briques de terre crue et cuite

  • Location: Villepreux
  • Commission: Commande publique
  • Client: Ville de Villepreux
  • Area: 3606 m²
  • Value: 7.3 M€ HT
  • Date: Livraison 2020
  • Assignment: Architectes mandataires mission de base + HQE + paysage
  • Team: EVP (structure), BMF (économie), BET Choulet (fluides, HQE), ARWYTEC (cuisiniste), LASA (acoustique)
  • Project managers: Charlotte Siwiorek (concours), Gregory Lalau Keraly (études et chantier)
JOLYLOIRET_VIL2

Dans la perspective de l’avenue du Grand Canal, la façade principale du groupe scolaire décrit une courbe dégageant progressivement une surface libre sur l’angle nord-ouest de la parcelle. L’espace ainsi dégagé permet la création d’une place structurant l’implantation urbaine ; depuis la rue des petites écuries, elle est positionnée de manière à ouvrir visuellement l’axe prolongé par la venelle piétonne vers la plaine de Versailles ; depuis la plaine, le bosquet végétal formé autour de la place et du parc de stationnements, s’intègre dans la composition du grand paysage. En s’évasant de la venelle vers le nord et en s’ouvrant sur l’ouest, la place met à distance les immeubles de logements et bénéficie d’une orientation solaire favorable. Elle permet d’autre part une liaison urbaine et visuelle généreuse, fluide et douce entre la promenade en crête du talus de la départementale, les stationnements, l’Avenue, le groupe scolaire et le quartier résidentiel au sud. Espace piéton à la croisée des flux, le lieu devient idéal pour ouvrir les parvis des écoles et offrir aux habitants et aux écoliers un espace de jeux, de partage et de rencontre, un lieu actif, convivial et ludique avant et après l’école. Le caractère public, accessible et ouvert du groupe scolaire est ainsi affirmé dans un quartier à dominante résidentielle et en déficit d’espaces collectifs.

Bien que largement ouvert sur la place, le bâtiment s’implante à l’alignement et dans une continuité de gabarit avec le pignon des logements mitoyens au nord-est et suit la forme du terrain en RDC dans sa limite sud. Les volumes bas au sud favorisent les apports solaires dans les cours de récréation et un rapport d’échelle convenable avec les maisons mitoyennes. À l’est, l’implantation en retrait et aussi en RDC ménage une bande plantée au contact des jardins du petit collectif proposant de fait une relation de politesse avec le voisinage par une mise à distance des constructions et le dessin de volumes bas.

Donnant sur la place, les façades principales sont composées de deux strates superposées et contrastées. En partie basse, le socle minéral, protecteur et massif, est composé de briques pleines aux teintes naturelles rythmées par des ouvertures ponctuelles et verticales en menuiserie bois. Les halls très largement vitrés des différentes entités fonctionnelles y sont disposés face au parvis et sont reliés par un auvent continu qui épouse la géométrie du bâtiment et protège les parents de la pluie. En partie haute, un couronnement horizontal largement vitré et marqué par de fins éléments verticaux compose une fenêtre panoramique continue sur le grand paysage et sur les quartiers pavillonnaires au sud et à l’est. Les montants verticaux en bois et les débords de toit de profondeurs variables selon les orientations protègent les façades du soleil et des intempéries. La toiture accueille une prairie fleurie plantée d’une végétation saisonnière.

Si le caractère public, accessible et ouvert des parvis est fondamental pour inscrire le groupe scolaire dans le quartier, l’école doit également être un lieu protégé et rassurant dans lequel les enfants vont s’épanouir et grandir. Dans cette perspective, les volumes bâtis sont implantés en pourtour du site et libèrent un vide central pour les cours ainsi protégées des vues et du vent et formant une barrière sonore vis-à-vis des habitations. Au centre des cours, un espace de pleine terre accueille les jardins et les potagers qui forment le cœur végétal du projet. Il permet l’apprentissage, l’observation et la contemplation du végétal, des saisons, des cycles de la vie, et il offre aussi un terrain d’aventure à l’échelle de l’enfant. Autour des cours, les classes sont en relation directe avec les espaces extérieurs et permettent une grande porosité entre le dedans et le dehors.

Accès, circulation et articulation des volumes

Du point de vue fonctionnel, nous avons veillé à rendre autonome l’organisation des différentes entités par la mise en place d’accès indépendants sur le parvis, à limiter les déplacements des enfants en étages en organisant le programme sur 2 niveaux uniquement, à disposer les halls et circulations verticales en articulation entre les ensembles fonctionnels, à faciliter les mutualisations par la disposition des programmes partagés au centre et à l’articulation entre les deux écoles, à favoriser les relations directes des écoles avec les cours et la restauration, à assurer des plain-pied entre les ALSH et les écoles associées.

En termes d’organisation fonctionnelle détaillée, on trouve au RDC :

  • L’ensemble de l’école maternelle en relation directe avec sa cour et la restauration maternelle. Les salles de classes bénéficient en majorité d’une double orientation et trouveront des accès sur la cour et le jardin intérieur par l’intermédiaire de vestibules accueillant les vestiaires et intégrés à une circulation éclairée naturellement.
  • Une partie de l’école élémentaire : 2 classes et la salle d’évolution qui sont également en accès direct avec leur cour. Cette école bénéficie également d’un accès abrité vers sa restauration depuis la cour.
  • Au centre, entre les 2 halls traversant reliant le parvis aux préaux et aux cours des écoles : l’administration des écoles, l’administration de l’ALSH ainsi que la partie maternelle de l’ALSH. Ce dernier se trouvera à proximité de l’école maternelle, de la salle de motricité et en accès direct avec la cour maternelle.

A l’étage :

  • Les sept autres classes de l’école élémentaire, accessible depuis l’escalier du hall élémentaire et par un escalier donnant directement accès au préau de la cour. La circulation courbe est éclairée zénithalement en toiture et à l’aplomb des vestiaires.
  • L’ALSH élémentaire, accédant facilement à l’école élémentaire et aux espaces mutualisés situés au même étage.
  • Au centre, accessibles par les 2 halls des écoles, les locaux mutualisés : la bibliothèque en accès immédiat avec l’école élémentaire, les classes rotules et les locaux d’encadrement.

Si les espaces réservés aux enfants de la maternelle sont tournés sur le cocon du jardin intérieur, les espaces occupés par les enfants de l’élémentaire ouvrent quant à eux sur le grand paysage via la grande baie panoramique dans l’idée d’apprendre à regarder, à écouter et à comprendre son territoire, son milieu.

Matérialité et systèmes constructifs

Le parti constructif propose la mise en œuvre de parois maçonnées en monomur de terre cuite alvéolaire qui portent le plancher béton du R+1. L’ensemble est habillé par une isolation par l’extérieure et un bardage de briques pleines. La toiture terrasse végétalisée est portée au R+1 par des poteaux intégrés aux épines la façade bois et en appui sur le plancher du R+1.
En cloisonnement de séparatifs de classes, une brique de terre crue issue des terres de déblais de Paris est mise en œuvre de façon expérimentale grâce à des financement de recherche. Le tout assure une bonne inertie thermique et une finition chaleureuse dans les classes.

Photos du chantier

ÉLÉMENTS GRAPHIQUES

Carte de situation

Volumétrie du projet

Axonométrie programmatique

Plan de rez-de-chaussée

Plan d'étage (R+1)

Coupe longitudinale

Coupe détail zone maternelle