Brique de terre de Paris

Recherche-expérimentation menée pour la société du Grand Paris

Cette expérimentation vise à développer une brique de terre crue extrudée à partir des terres de déblais des chantiers du Grand Paris Express notamment, sans exclusivité. Dans le cadre de sa politique d’innovation ouverte, après lancement d’un appel public à projets, la Société du Grand Paris a proposé au groupement conjoint Joly & Loiret, amàco, ECT et la Briqueterie d’Allonne / Dewulff, un partenariat afin de lancer le projet.

L’équipe doit notamment répondre à la question suivante : « Est-ce qu’une transformation des déblais de terre non polluée en matériaux de construction en terre crue est un procédé industrialisable et économiquement viable ? »

Pour l’amélioration des filières de valorisation des déblais, les avantages de ces matériaux sont multiples :

  •  Valorisation de la ressource locale en matériaux de construction locaux.
  • Diminution de l’impact carbone de la construction et du transport de cette ressource naturelle, actuellement caractérisée en déchet.
  • Diminution des besoins en surfaces de stockage des déchets inertes.
  • Développement d’un nouveau marché régional de matériaux.
  • Acquisition d’un savoir-faire de transformation des déchets inertes.

Le projet est coordonné par l’agence Joly&Loiret. Il met en lien un industriel spécialisé dans le stockage des terres de déblais inertes, un laboratoire de recherche et un fabriquant de briques pour produire dans un premier temps environ 10000 briques de qualité constante. Ces briques seront dans un deuxième temps mises en oeuvre sur un prototype réalisé dans le cadre de la construction du groupe scolaire des Hauts du moulins à Villepreux dont l’agence Joly&Loiret est architecte mandataire.

L’expérimentation se décompose en 12 phases, regroupées dans 3 groupes de travail :

Elaboration et caractérisation de la brique

  • Sélection et analyses des matières premières
  • Essais de matériaux en laboratoire
  • Définition d’une qualité de matière première constante et mise en place d’un contrôle
  • Caractérisation des performances du matériau

Production mécanisée

  • Analyse et adaptation des équipements
  • Essais d’extrusion sur site, optimisation et analyse des matériaux produits
  • Contrôle qualité des matériaux produits
  • Production d’un échantillon industriel de matériaux
  • Conception du système constructif
  • Design de la brique et conception du système constructif
  • Description technique détaillée des performances des matériaux et du système constructif
  • Réalisation d’un mur prototype et contrôle qualité architecturale

Elle a pour objectif final, outre la démonstration de la faisabilité, ou pas, d’une production de briques à grande échelle, la réalisation de cahiers des charges techniques permettant la sélection et le réemploi de ces terres.

 

Fabrication des briques de terre crue à l’aide d’une mouleuse extrudeuse  © amàco

© amàco

Exposition des briques au Pavillon de l’Arsenal, 2019 © Pavillon de l’Arsenal

 

 

Cliquez ici pour télécharger le pdf complet