Habiter écologiqueScénographie d'exposition, Cité de l'Architecture et du Patrimoine

Exposition 2009

L’immense espace courbe à la perspective fuyante du « S1 » est repeint en blanc et ouvert sur le soleil. Les séquences présentant les projets, conçues pour être itinérantes, sont réalisées dans un matériau unique, robuste et léger à base de bois et de carton alvéolaire recyclé. Leur disposition en accordéon permet à l’ensemble d’être auto-stable, sans structures rapportées. Les salons, lieux de la controverse, sont réalisés uniquement en matériaux d’isolation thermique, face cachée de l’architecture et ici symbole « écologique » contre la surconsommation énergétique mondiale et les dégâts environnementaux qu’elle génère. Séquences et salons sont mis en œuvre dans une logique de réutilisation de la matière pendant et après l’évènement. Tous les matériaux sont laissés bruts. Les panneaux sont découpés de façon à réaliser le mobilier avec les chutes. Les isolants sont assemblés selon leurs propriétés structurelles et plastiques dans une volonté de minimiser les découpes. Tous les assemblages sont démontables, les percements et altérations réduits au minimum. Dans ce dispositif scénographique, les projets, directement imprimés sur les panneaux de bois, constituent un paysage graphique mi-urbain mi-rural, à découvrir.

Exposition recyclable, éco-matériaux

  • Contexte : Cité de l’architecture et du Patrimoine, Paris
  • Condition : Commande publique
  • Maîtrise d'ouvrage : Direction de l'Architecture et du Patrimoine
  • Surface : 1000 m²
  • Budget : 500 000 € HT
  • Calendrier : Inauguration mai 2009
  • Mission : Architectes scénographes

ÉLÉMENTS GRAPHIQUES

Plan de principe

Esquisses des installations